Hypnose prénatale et périnatale

par Laurence RUAS, psychopraticienne en thérapies brève

Thérapie - Hypnose - Sophrologie - Coaching

Publié le : 26 décembre 2022
Publié dans :

Table des matières

Depuis toujours, les femmes portent les futurs enfants. Cela n’a pas changé ! Ce qui a changé par contre, c’est la société autour.

Le changement sociétal autour de la grossesse et de la jeune maman

L’organisation familiale, la transmission du savoir (grossesse, naissance, allaitement, …) a énormément évoluée.
Cela diffère beaucoup aussi selon la culture et le pays où vit la future mère ou la jeune mère.

Autrefois très entourée (ce qui est encore le cas dans certaines cultures), la femme enceinte puis, la mère est aujourd’hui à la fois indépendante et seule. Je ne parle pas ici de la place du papa mais de celles des autres femmes de la lignée et du « village »; celles qui sont déjà passée par là et qui savent ce qu’elle vit. Ce soutien, cette transmission, existent peu de nos jours. Cela amène la future et jeune mère à trouver ses propres solutions pour mieux vivre cette période de chamboulement physique, organisationnel et émotionnel !

La grossesse

Dans ce contexte, la femme enceinte vit sa grossesse bien différemment que les femmes de sa lignée. Elle est sensée travailler jusqu’à 6 semaines avant la date prévue d’accouchement (pour le 1er enfant). Mais alors, comment profiter de sa grossesse ? Comment préparer la transition familiale ? Comment tisser le lien avec son enfant alors que l’on vit à 100 à l’heure ?

Grâce à l’hypnose, la femme enceinte va pouvoir se recentrer sur elle et son bébé, apaiser ses peurs et doutes, soulager les petits maux de la grossesse (nausées matinales, fatigue, insomnies, …)… Elle va profiter pleinement de ces quelques mois et de ce lien si particulier avec son enfant in utero. Même si elles sont faites dans une étapes bien particulière, ces séances lui seront profitables tout au long de sa vie.

L’attente de la naissance

Il arrive qu’il se passe un certain nombre d’heures entre les premières contractions ou la rupture de la poche des eaux et la naissance de l’enfant.

Ce temps peut être anxiogène, d’autant plus qu’il est très compliqué d’évaluer la durée prévisionnelle de cette phase.

Outre la fatigue qui peut se faire ressentir, la future maman aura besoin « d’avoir les nerfs solides ». C’est un peu l’ascenseur émotionnel.

Dans ce temps de latence, la femme qui a eu des séances d’hypnose pourra utiliser les outils qu’elle a en sa possession pour mieux vivre tout cela, récupérer l’énergie qui lui sera utile et rester focus sur son accouchement. Tout cela lui permettra d’être plus positive et moins stressée.

La prise en charge de la douleur à l’accouchement

L’anesthésie péridurale a été mise au point en 1921. En Europe, les femmes enceintes peuvent en bénéficier seulement depuis 1940 environ.

Avant les années 40, il était donc normal d’accoucher dans la douleur. Oui, mais… Mais encore une fois, la société n’était pas la même. La femme était entourée, soutenue, encouragée…

Puis, l’anesthésie péridurale est arrivée. Certaines femmes ont envie d’en profiter, et d’autres souhaitent s’en passer.

Là encore, la société a changée. Certaines femmes décrivent qu’il leur est difficile de dire qu’elles souhaitent accoucher sans péridurale. Elles se sentent jugées par leur entourage, famille, … Elles ont l’impression qu’on les étiquette de « baba cool » alors que leur souhait est seulement d’expérimenter une naissance naturelle autant que possible.

L’hypnose peut soutenir ces femmes qui souhaitent accoucher sans péridurale. Elle aide:

  • à la gestion de la douleur,
  • à l’accueil des émotions,
  • à se sentir prête et « capable »,
  • à mieux profiter de la naissance,

Ce sont également de bonnes ressources pour les femmes qui optent pour la péridurale. En effet, l’anesthésie agit sur la douleur physique, pas sur les émotions, les peurs ou les doutes que la future mère peut ressentir. La naissance est un grand bouleversement. Tout ce qui permet d’accompagner la femme dans ce flot émotionnel est bon à prendre.

L’après accouchement

L’équipe médical parlera de post partum. C’est le moment qui suit la naissance, des premières minutes aux premiers jours de vie du bébé.

Ce moment bien que généralement plus facile physiquement est aussi marqué par une tempête émotionnelle. La fatigue, la chute hormonale, les émotions des derniers jours, … en font une période merveilleuse mais pas toujours simple à vivre.

La jeune mère devrait être cocoonée, entourée, accompagnée. Les changements sociétaux dont nous avons parlé plus tôt la laissent plutôt livrée à elle-même.
En effet, la famille ne sera pas forcément disponible pour être à l’écoute, rassurante, réconfortante, …
L’équipe médicale sera présente mais nous devons avouer que, malgré leurs bonnes volontés, la charge de travail et le manque de moyens ne permet pas toujours au personnel d’être aussi présent que ce qu’il souhaiterait ou estimerait utile…

Là aussi, quelques séances d’hypnose durant la grossesse permettront de faciliter la nouvelle vie qui est en train de se mettre en place. Des séances peuvent aussi être pratiquées après la naissance si la maman en ressent le besoin.

 

Tout au long de la grossesse et de la naissance, il est possible de profiter de l’hypnose prénatale et périnatale. C’est un atout dont il serait dommage de se priver. Alors, comment en profiter ?

ULTRAZEN pendant ma grossesse

Les séances d’hypnose prénatale et périnatale

Les séances individuelles

En présentiel ou en visioconférence, il est possible de vivre des séances sur mesure, totalement adaptées aux besoins de la future ou jeune mère.

Il s’agit de quelques séances seulement qui permettront de travailler sur les thématiques plus précises dont la femme a besoin. Cela est adapté à  l’avancée de la grossesse, à son déroulement, mais également à l’histoire de la femme, chacune ayant son propre vécu.

Le programme Ultrazen pendant ma grossesse

Ultrazen pendant ma grossesse est un programme à distance, composé de nombreuses ressources (pdf, vidéos, audios, …) et de rdv mensuels en groupe, en visioconférence pour approfondir les choses et faire connaissance.

 

A NOTER: l’accompagnement en hypnose ne remplace ni le suivi médical de la grossesse, ni les cours de préparation à l’accouchement ! Il s’agit d’un bonus, soutien moral et émotionnel.

 

Partager:

Vous souhaitez démarrer ? Prenez rendez-vous !

A Saint-Paul-Trois-Châteaux ou en Téléconsultation
Ne remettez pas votre mieux-être à plus tard !

Tarif : 60€/séance