Vivre le désir d’enfant à la période de Noël

Lorsque l’on désire un enfant très fort et que la grossesse tarde à s’installer, la fin d’année est probablement la période la plus compliquée à vivre.

Pourquoi Noël est une période difficile quand on désire un enfant?

Dans notre culture, Noël est souvent la fête des enfants, la fête de famille par excellence. C’est aussi le moment où la famille se réunit et où on voit des personnes que l’on ne côtoie pas forcément le reste de l’année… Bref, c’est la journée de tous les dangers quand on n’a pas d’enfant et qu’on en désire un.

Certains couples profitent de cette fête pour annoncer une nouvelle grossesse. C’est une magnifique surprise et un très beau cadeau. Oui mais voilà, quand on fait partie de celles (ceux) qui sont en difficulté pour avoir un enfant, ça peut vite devenir une souffrance.

Que l’on soit en attente d’une grossesse naturelle, en parcours de PMA, en cours d’adoption, ou que la vie ne nous permette plus d’espérer,

Comment faire pour mieux vivre Noël sans enfant ?

Je mentirais si je vous disais qu’il existe une recette miracle. Noël est une fête dans laquelle on prône l’amour et la tolérance. Encore plus que jamais, vous avez le droit de respecter ce qui est bien pour vous. Vous avez le droit de ne pas participer à la fête en famille et de faire ça dans votre cocon ou de ne pas le fêter du tout. Pendant des années avant d’avoir mes enfants, je m’arrangeais pour travailler à Noël et éviter ce moment devenu trop difficile pour moi. Nos proches sont capables d’entendre et accepter ces difficultés. Et si ce n’est pas le cas, tant pis pour eux… Vous seul(e)s pouvez savoir ce qui est bon pour vous et ce que vous êtes capable de supporter émotionnellement… ou pas.

Il est possible de transformer ce moment, se centrer sur le positif, sur l’espoir, sur les beaux moments que l’on peut passer en famille. Cela demande parfois de gros efforts de la part de tous les participants, à commencer par vous. Vous avez le droit d’exprimer votre difficulté et de choisir quelque chose qui vous permettrait de plus facilement vivre ça: éviter le sujet ou au contraire vous autoriser à en parler, organiser un jeu, décider de profiter des enfants présents et délaisser les adultes (je vous assure, paradoxalement, c’est parfois salvateur), mettre vos musiques préférées au lieu de la playlist de Noël, …

La sophrologie et l’hypnose peuvent vous aider à passer ce cap en vous apportant de la détente et une vision plus positive du monde qui vous entoure. Sans avoir fait de séances, voici déjà un petit exercice que vous pouvez faire pour vous aider.

Respirez profondément, et centrez-vous sur votre respiration. Laissez remonter des moments agréables, des moments de joie et concentrez-vous sur tout cela. Rappelez-vous des images, des sons, des sensations. Ressentez tout ce que cela crée de positif dans votre corps et votre esprit.

Cet exercice permet de faire retomber un peu la tension. Vous pouvez le pratiquer aussi souvent que nécessaire.

Comment aider un(e) proche à mieux vivre Noël sans enfant ?

Vous vous apprêtez à vivre les fêtes de fin d’année et vous savez que quelqu’un rencontre ces difficultés? Vous avez envie de l’aider et lui permettre de profiter tout de même de la fête ?

Je ne peux pas vous donner de marche à suivre précise et certaine. Le simple fait que vous soyez en train de lire cet article et de chercher à aider/accompagner cette personne est déjà énorme ! Vous pouvez en être fier(e). 

La meilleure chose que je puisse vous conseiller, c’est de rester simplement dans l’empathie et à l’écoute. Parfois, juste savoir que quelqu’un comprend (au moins un peu) que c’est compliqué est déjà très agréable et réconfortant.

Vous pouvez également saisir les occasions de mettre de la légèreté et de la joie en remémorant les belles choses de la vie ou les jolis souvenirs partagés.

Vous pouvez même demander à la personne, dès le début de la fête, comment elle se sent et lui dire que vous êtes là pour elle/lui si le besoin se fait sentir de parler ou autre chose. Cette personne peut avoir un moment de stress plus important et vous dire tout à coup « eh! viens on va faire le tour du quartier pour prendre l’air ». C’est ok, allez-y, vous lui offrirez une bouffée d’oxygène précieuse.

 

Finalement, quelle que soit la période de l’année, la communication est le meilleur moyen de lever les incompréhensions et les malaises. Si vous ressentez que tout cela ne sera pas suffisant, n’hésitez pas à me contacter ou prendre rdv pour des séances qui vous permettront de mieux appréhender et vivre ces jours à venir.

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Vous souhaitez démarrer ? Prenez rendez-vous !

Ne remettez pas votre mieux-être à plus tard !

Tarif : 60€/séance

désir d'enfant noel
Publié le : 3 décembre 2021

Table des matières

sophrologie hypnose coaching - Enfants Ados Adultes

Laurence RUAS

Sophrologue
Praticienne en Hypnose
Coach

A découvrir également

Sophrologue, Hypno-praticienne et coach