En finir avec la dépendance à l’alcool grâce à l’hypnose

par Laurence RUAS, psychopraticienne en thérapies brève

Thérapie - Hypnose - Sophrologie - Coaching

Publié le : 17 novembre 2022
Publié dans :

Table des matières

On parle asse facilement d’arrêt du tabac qui est grandement facilité par l’hypnose mais il est moins facile de parler d’alcool. Pourtant, l’hypnose fonctionne très bien pour aider à se libérer de l’alcool.

Pour qui ?

Il y a différents profils de personnes qui se tournent vers l’hypnose par rapport à l’alcool.

Pour les personnes dites « alcooliques », ayant une consommation importante, quotidienne et depuis longtemps, un suivi en addictologie est fortement conseillé. L’hypnose viendra en complément, pour faciliter le sevrage et reprendre la vie sans alcool. C’est un levier qui reste très intéressant.

D’autres personnes ont une consommation qu’elles estiment trop importante de manière ponctuelle:
– en saison pour celles travaillant dans la restauration par exemple,
– en soirée,
– entre amis,
– …

D’autres encore prennent conscience que leur consommation, qui reste normale, est en augmentation et n’arrivent pas à enrayer ce mécanisme.

Hypnose et alcool, comment ça fonctionne ?

L’alcool devient un problème lorsque l’on perd le contrôle de sa consommation. C’est à dire, lorsqu’il devient impossible de maîtriser la quantité d’alcool ingéré et le moment. Si ce fonctionnement se met en place, c’est qu’il y a une problématique qui en est à l’origine, … ou plusieurs ! Parfois, vous savez de quoi il s’agit, d’autre fois, pas du tout !
Grâce à l’hypnose, nous allons remonter à la source de ce mécanisme. L’objectif est :

  • d’apaiser les blessures récentes et/ou plus anciennes qui pourraient être un lien avec l’alcoolisation;
  • de travailler sur les peurs qui créent de l’angoisse et conduisent à l’alcool;
  • de renforcer la motivation et de trouver des objectifs,
  • identifier les déclencheurs,
  • identifier les points qui vous empêchent d’arrêter (convivialité, évacuation du stress, …) et les peurs (prise de poids, irascibilité, …);
  • de transformer ce comportement par quelque chose de plus épanouissant et agréable à vivre au quotidien,
  • créer un changement DURABLE.

Ce qui est important !

Dans ma manière de voir les choses, il est important de faire un travail global. Sans prendre en compte tous les paramètres liés de près ou de loin à la consommation d’alcool, il y aurait 3 possibilités toutes aussi décevantes et catastrophiques: que ça ne fonctionne pas, que l’addiction se répercute sur autre chose (tabac, sucre, drogue, …), que ça fonctionne quelques temps et que ça revienne.

Il y a également un autre enjeu: pour quoi ou pour qui voulez-vous vous libérer de l’alcool ?
Si c’est pour votre compagne/compagnon, ami(e)s, pour satisfaire votre médecin qui vous a alerter ou votre patron qui vous a menacé, … ça risque de ne pas fonctionner. Dans ce cas, si vous venez me voir, soit on ne pourra pas travailler ensemble, soit on passera par une première étape qui sera celle-ci: trouver ce que vous désirez vraiment et augmenter la motivation.

Le but est que vous atteigniez votre objectif de manière durable et entièrement satisfaisante !

Pourquoi l’hypnose fonctionne pour l’arrêt de l’alcool ?

Justement, parce que l’on fait un travail global. Si vous prenez rendez-vous, vous avez déjà fait un premier pas !
L’accueil dans le non jugement et l’écoute vous permet un second pas. L’hypnose fait la suite en permettant d’utiliser les ressources inconscientes.

Votre inconscient veut ce qu’il y a de mieux pour vous. S’il a mis ce comportement en place, c’est qu’il a estimé, à un moment, qu’il serait bénéfique. Ca a peut être été le cas, … un temps. En général, c’est de la protection. En hypnose, on va aussi aller lui demander gentiment mais fermement de transformer cette manière d’agir car elle ne vous correspond plus.

L’hypnose va également vous permettre d’utiliser vos forces, votre courage et votre motivation au profit de cet objectif de l’arrêt de l’alcool.

Combien de séances ?

Je ne peux pas vous répondre par rapport à cette problématique car il y a de trop nombreux paramètres. Toutefois, sachez que mon but est que vous soyez autonome. Il s’agit de thérapie brève. Chaque séance vous permettra de faire un pas vers votre libération.
Lors de la première séance (anamnèse), nous aurons plus de visibilité sur la durée de l’accompagnement.

Si vous souhaitez vous aider de l’hypnose pour vous libérer de l’alcool, n’hésitez pas à prendre rdv ou à me contacter. 

Partager:

Vous souhaitez démarrer ? Prenez rendez-vous !

A Saint-Paul-Trois-Châteaux ou en Téléconsultation
Ne remettez pas votre mieux-être à plus tard !

Tarif : 60€/séance