Quelle relation entre le praticien et le client?

La relation praticien-client est très importante et se doit de respecter certains points évidents. Ici, je vais vous parler de MA manière de voir les choses. Sur certains points, tout les professionnels seront d’accord, sur d’autres, peut-être pas… Ce qui importe c’est que ça vous corresponde lorsque vous venez en séance avec moi!

Pourquoi je vous parle de la relation praticien-client?

Tout simplement parce que c’est à la fois une évidence et à la fois quelque chose qui peut devenir complexe car, les praticiens, thérapeutes, professionnels, … sont avant tout des humains! Et les humains ont tous leurs points faibles!

Or, la relation entre le professionnel et le client est la base d’un travail qui portera ses fruits. Il est donc important que vous sachiez où vous mettez les pieds lorsque vous choisissez d’être accompagné ou de venir en séance.

Le vocabulaire: bête mais pas tant que ça !

Parler du vocabulaire peut vous paraître bête! Mais, c’est pourtant un point parfois délicat qui a beaucoup d’enjeux.

Par exemple, on retrouve souvent la problématique suivante: comment appeler les personnes qui viennent en séance? Le mot “client” dérange car il a une connotation mercantile. Le mot “patient” est interdit aux professions non médicales en France. Regardons l’étymologie du mot “patient”: c’est un dérivé du latin “patiens” signifiant “celui qui endure” “celui qui souffre”. Or, pas besoin d’aller mal pour aller mieux et encore moins besoin de resservir ce genre de mots à notre cerveau.

Le mot client quand à lui vient réveiller l’idée d’une relation commerciale. Soyons honnête! Elle existe bel et bien cette relation commerciale. Faire comme si elle n’existait pas revient à faire la politique de l’autruche, chose que je ne cautionne pas. Donc, j’ai choisi de parler de clients pour les gens qui viennent me voir. Si je commence à chercher un mot qui vous fait oublier que vous payez vos séances, je rentre dans la manipulation. Quel est l’intérêt ici? Je préfère jouer franc jeu et la carte de la transparence. 🙂

Toutefois, je trouve cela très intéressant. Ça met en lumière les blessures et les croyances qu’un simple mot peut réveiller!

La position du professionnel: accompagner

Le professionnel est là pour vous accompagner. Que je travaille en sophrologie, coaching ou énergétique, cela signifie que je suis à vos côtés. Si vous cherchez quelqu’un qui vous dise ce que vous DEVEZ faire, qui prenne les décisions à votre place, qui vous “assiste”, alors, vous avez tapé à la mauvaise porte.

Mon rôle est de vous montrer que vous avez un nombre incroyable de possibilités et de ressources; de vous transmettre les outils qui vous permettront d’être indépendant(e) et de vous aider à rebondir. Le risque est que le professionnel s’identifie ou n’arrive pas à garder la bonne distance. Il peut alors vous induire involontairement sur un chemin qui lui correspond mais ne qui ne sera pas votre choix. Or, on parle là de VOTRE vie. Je ne vous dirais donc jamais ce que vous devez faire ou choisir. Vous avez votre histoire, vos valeurs, vos désirs, qui sont totalement différents des miens et c’est à vous de choisir votre présent et votre futur. Si quelqu’un vous dit “tu dois faire ceci ou cela” partez en courant, c’est dangereux et vous le regretterez sûrement un jour!

Parfois, il est aussi tentant de se raccrocher à un professionnel car on se sent bien pendant les séances. Mais le but est toujours de pouvoir, à un moment donné, prendre son envol. Parfois, c’est à moi de vous dire qu’il est temps d’espacer les séances et d’être autonome. Voyez cela comme un cadeau! Ce n’est pas un moyen de me débarrasser de vous, juste un signal pour vous rappeler que vous êtes prêt(e)! J’éprouve beaucoup de respect pour chaque personne que j’accompagne. Ce serait leur manquer de respect que de créer un lien qui les empêche de se passer de moi ou de leur faire croire que je suis indispensable.

On m’a parfois dit “ohlala, c’est honnête de votre part,, vous pourriez continuer à me faire venir et au lieu de ça vous me rassurez pour que je sois autonome.” Ce n’est pas honnête, c’est évident!

Je suis là pendant l’accompagnement pour vous rassurer, vous sécuriser quand vous en avez besoin mais aussi pour vous secouer si c’est nécessaire 🙂

Je suis toujours là pour vous après la fin d’un accompagnement. vous pouvez revenir en cas de besoin: ponctuellement!

Et je serais toujours ravie d’avoir de vous nouvelles par la suite…

 

En bref…

Les mots-clefs important concernant la relation client-praticien sont donc, pour moi: honnêteté, accompagnement, autonomie, non projection, transparence.

Cette vision vous parle? Il est donc temps pour vous de découvrir ce que j’ai à vous proposer: mes propositions.

 

Pin It on Pinterest