Nos choix et ceux des autres…

La vie est faite de choix et je vous parle souvent de la manière de faire vos choix. 

Je me rends compte qu’il y a un aspect que je n’ai pas abordé directement: la différence entre nos choix et ceux des autres…

Mon choix m’appartient !

Je suis la seule personne à pouvoir choisir. Les autres peuvent me donner leur vision, me dire ce qu’ils feraient à ma place, voire me conseiller… mais le choix final m’appartient

Il est important qu’il soit fait en conscience et que vous soyez aligné avec ce choix. Cela signifie que votre tête, votre coeur et vos actions doivent être en cohérence. S’il y a un conflit intérieur, soit l’action se passera mal, soit vous vous sentirez mal!

On est d’accord avec tout cela.

Mais qu’en est-il des répercussions sur les autres?

Mon choix n’est pas toujours celui des autres !

Le choix et ses conséquences sont indissociables. Lorsque je fais mon choix, l’autre n’est pas obligé de faire le même, ni de l’accepter, ni d’en supporter ce que cela va créer.

Par exemple, si je fais le choix de ne pas aller travailler alors que je n’ai pas pris de congès, mon patron risque de me demander des comptes et de me réprimander. Cela vous semble logique? 

Et bien, c’est la même chose pour tous mes choix, même les plus anodins. Si je choisis un chemin de vie, mes amis peuvent décider de s’en éloigner et c’est leur droit. Si je choisis de faire le tour du monde en solitaire, mon conjoint peut ne pas accepter et de ne pas attendre mon retour et c’est son droit, … Bref, les exemples sont infinis.

Et si l’autre n’est pas en accord avec mon choix ?

Et bien c’est son droit! Cela veut dire qu’il est légitime que l’autre ait aussi son propre choix à faire et c’est alors à notre tour de le laisser décider selon ce qui est bon pour lui. Nul n’a à accepter nos choix sans avoir le droit de choisir à son tour. Sinon, on entre en dictature !

Oui, il est possible que son choix à lui ne vous convienne pas. Libre à nous de refaire un choix avec les nouvelles données ou d’accepter que nous ne soyons pas du même avis ou ne prenions pas la même route.

Parfois, les conséquences sont minimes, et parfois, elles sont plus importantes… c’est le jeu de la vie! Il faut être prêt à assumer ses choix et à les remettre en question si cela nous semble opportun !

Pin It on Pinterest