Hypnose et addictions : comment vous libérer des addictions ?

Dans cet article, je vais vous parler des addictions (dépendances) de manière globale. Je prendrais le temps d’écrire d’autres articles sur les chacune dans un second temps car elles peuvent avoir des fonctionnements spécifiques.

Y a-t-il une différence entre addiction et dépendance ?

De manière courante, on utilise ces mots sans trop faire de différence. Et pourtant, ce n’est pas la même chose. Une addiction, c’est la consommation excessive de quelque chose (chocolat, …) malgré l’effet néfaste. Une dépendance, c’est la même chose en ajoutant la notion de sevrage à l’arrêt de la consommation.

Il est important de tenir compte de cette période de sevrage dans l’accompagnement d’une personne ayant des dépendances.

Hypnose et dépendances, hypnose et addictions

L’addiction ou la dépendance ne sont pas des décisions réfléchies, volontaires, en pleine conscience. Elles font appel à un fonctionnement dans l’inconscient.

Souvent, les personnes disent : « je ne veux pas boire ce verre et tout à coup je me rends compte que je suis en train de le boire ». Cet exemple peut se reporter sur toutes les substances.

Le plus souvent le problème part d’une bonne intention de votre inconscient : l’alcool pour oublier les difficultés du quotidien ou la douleur, la drogue pour être plus « heureux », …

L’hypnose va permettre un travail sur l’inconscient. Le but va être de rassurer cette partie de vous, d’éventuellement rechercher pourquoi elle a mis en place ce mécanisme ou au moins, lui proposer d’autres possibilités plus acceptables et épanouissantes pour vous

Si le conscient n’a pas la maîtrise de ce comportement, l’inconscient, au contraire a cette capacité. C’est cela que l’on va utiliser en hypnose. En fait, tout est déjà en vous.

Le but n’est pas de juger ou de dire « bouh c’est mal ». Le but est de changer un comportement qui ne vous convient pas (ou plus) afin que vous puissiez vivre agréablement. Cela implique bien sûr que vous en ayez envie. Sans cela, toutes vos tentatives échoueront. Si vous le faites pour quelqu’un d’autre par exemple, ça ne fonctionnera pas. Si vous voulez forcer quelqu’un à se faire hypnotiser pour arrêter une consommation qu’elle veut continuer, ça ne servira à rien non plus.

Par contre, si vous avez envie de recommencer à vire, à être en relation avec les autres, si vous souhaitez vous débarrasser vraiment de cette dépendances/addiction, alors, là, tout devient possible.

Combien de séances d’hypnose pour se libérer d’une addiction ?

J’écrivais tout à l’heure que tout partait souvent d’une bonne intention et d’un besoin.

Cela signifie que si on enlève l’addiction ou la dépendance sans satisfaire le besoin de base (ne plus penser, ne plus souffrir, être heureux, …), il y a tous les risques que le mécanisme se reporte sur autre chose : lâcher la cigarette et augmenter la consommation d’alcool, par exemple ou que la problématique se recrée dans les mois qui suivent.

On bien d’accord : cela n’a pas d’intérêt !

Donc, avant de faire un travail propre aux addictions, on va commencer par régler tout ce qui peut l’être : les peurs, les traumatismes vécus, … dans la mesure du possible.

Ensuite, tout cela étant apaisé, on pourra libérer l’addiction ou la dépendance de manière durable.

On me demande parfois si il est possible de libérer une addiction en 1 séance ? Non ! Cela reviendrais à prendre le risque dont nous parlions plus haut: qu’elle se reporte sur une autre susbstance ou qu’elle revienne 2 mois plus tard.

Je ne peux pas vous dire un nombre de séances précis car cela dépend de votre histoire, et de votre vécu. Mes accompagnements se font en général sur 8 à 10, séances maximum. C’est le temps aussi d’installer un réel changement. Je ne veux pas vous vendre du rêve en vous disant qu’en une séance tous vos problèmes seront réglés, ce serait faux ! Par contre, si vous vous engagez sur ce chemin, tout pourrait bientôt être bien différent.

Vous souhaitez démarrer ? Prenez rendez-vous !

Ne remettez pas votre mieux-être à plus tard !

Tarif : 60€ / séance

Cet accompagnement ne se substitue pas à un traitement médical!

Les accompagnements que je propose s'intègrent dans une démarche de relation d'aide pour vous permettre de retrouver votre bien-être dans différents domaines ou optimiser vos performances personelles. Toutes les approches que je  propose s'inscrivent dans un cadre hors thérapeutique ou médical et ne remplacent pas votre traitement médical ni votre suivi médical. Ce que je ne suis pas: médecin, psychitare, psychologue, psychothérapeute. Je ne réalise pas de diagnostic médical ni de prescription et je ne vous inviterai jamais à arrêter votre traitement médical sans l’avis de votre médecin ou psychiatre. 

accumsan risus felis leo pulvinar mattis