Ces mots qui brûlent …

Il y a des mots que tu dis qui sont superflus ou qui sortent sous l’effet de la colère, de manière pas toujours juste.
Et il y a ces mots que tu n’oses pas prononcer, qui te brûlent les lèvres et font souffrir ton cœur.

Parfois, voire souvent, par peur du jugement, par peur d’être rejeté, on garde tous ces mots et c’est comme un mal qui nous ronge de l’intérieur.

On demande à l’autre de nous comprendre sans entendre; d’accepter, sans savoir.

Et on peut passer comme ça des jours, des semaines, des mois, des années à rester dans le doute, dans le non dit alors que quelques mots auraient pu apaiser un conflit, une relation, et peut-être même changer une vie.

Aaaaah, ces mots qui sont si simples; juste quelques lettres les unes à côté des autres et pourtant si difficiles à poser sur nos lèvres.

On oublie trop souvent la puissance des mots

Ces mots peuvent-être de la magie blanche lumineuse: quand ils font du bien, quand il libèrent; quand ils parlent d’amour, de gratitude et propagent ces énergies.
Ils peuvent aussi être comme de la magie noire, tournée contre nous-même et contre l’autre surtout lorsqu’ils ne sont pas prononcés… Ils deviennent alors un poids, un doute, une incertitude, un secret lourd à porter…

Parfois ces mots sont adressés à nous-même; juste de nous à nous et sont tout aussi brûlants.

Je vous invite à vous tourner vers votre cœur et à entendre ces murmures, tout ces mots (et maux) non dit et pourtant pensés si fort.

Vous pourriez peut-être poser des mots sur vos lèvres ou les coucher sur le papier…
Puis, les transmettre à la personne concernée ou juste les brûler pour vous en libérer et les remettre à la terre.

Et si aujourd’hui vous écoutiez ces maux dans le fond de votre cœur? Et si vous vous autorisiez à les prononcer ou à les écrire ? Qu’est-ce que cela pourrait créer pour vous ?

 

Pin It on Pinterest