Burn out maternel, comment en sortir?

L’épuisement maternel, qui peut aller jusqu’au burn out, est un sujet encore tabou. Les mamans ont beaucoup de mal à accepter de ne plus y arriver, d’être épuisées, de ne pas être une mère parfaite.

Pourtant, c’est une situation fréquente !

La première chose à faire dans ces cas-là, est d’accepter que l’on est épuisée et accepter qu’on a besoin de changer certains comportements pour aller mieux.

 

Sortir du burn out maternel

La première chose à faire dans ces cas-là, est d’accepter que l’on est épuisée et accepter qu’on a besoin de changer certains comportements pour aller mieux.

D’abord, on va essayer d’atténuer ce sentiment de surmenage et de dépression en écoutant des musiques qui nous font du bien. On choisit, bien sûr, des musiques entraînantes, motivantes, gaies, et on évite les musiques tristes. Même si on les aime bien, ça ne ferait que rajouter de la déprime!

On prend du temps (même peu, c’est déjà un début) pour soi. On utilisera ce temps pour notre propre bien-être : prendre un bain, lire, se promener dans la nature, … ça peut commencer par 15 minutes dans une journée.

On établit des priorités : si pendant quelques temps, le linge n’est pas repassé, la maison n’est pas tout à fait scintillante, ce n’est peut-être pas si grave, non ?  » A l’impossible, nul n’est tenu ! » Vous pouvez tout à fait une super maman sans pour autant tout gérer au millimètre (enfants, devoirs, maison, repas, travail, …). Ne vous en demandez pas trop !

Acceptez l’aide qu’on vous propose et acceptez d’en demander. Vous pouvez commencer par votre conjoint, votre famille, vos amis qui peuvent comprendre votre ressenti si vous le leur exprimez. Souvent, on essaye de se cacher et notre entourage pense, à tords, que tout va bien dans le meilleur des mondes. Comment voulez-vous alors que ces personnes vous offrent de l’aide alors qu’elles pensent que vous allez bien. Il faut parfois accepter de se découvrir, de jouer franc jeu. Cela ne veut pas dire que vous êtes une mauvaise mère, cela veut juste dire qu’à ce moment précis, vous avez donné toutes vos forces et que vous avez besoin de reprendre le dessus.

Vous pouvez également demander l’aide d’une professionnelle pour réussir à trouver en vous, les ressources pour vous sentir mieux ! C’est ce que je propose avec mes accompagnements. Vous avez tous les éléments pour avoir une vie épanouie. Vous avez simplement besoin d’aide pour les découvrir, les utiliser de manière optimale et les développer.

Décidez maintenant d’aller mieux!

Acceptez que le processus pour aller mieux peut prendre un peu de temps.

Commencez dès aujourd’hui à faire une petite chose qui changera votre vie, un petit détail qui vous permettra d’aller vers un mieux-être. Chaque jour, faites un petit pas vers ce bonheur que vous n’arrivez plus à trouver et qui, pourtant, se trouve tout près !

 

Ne restez pas seule avec vos difficultés! Sortez du burn out maternel! 

 

Burn out maternel, comment en sortir?
Publié le : 10 novembre 2015

Auteure

Laurence RUAS, sophrologie, hypnose et coaching à Saint-Paul-Trois-Châteaux, en Drôme, région de montélimar

Laurence RUAS

Sophrologue, Hypno-praticienne et coach

A découvrir aussi

Guillaume RUAS, hypnose et coaching à Saint-Paul-Trois-Châteaux, en Drôme, région de montélimar

Guillaume RUAS

Hypno-praticien & Coach
A Saint-Paul-Trois-Châteaux & à distance
En savoir plus

Vous souhaitez démarrer ? Prenez rendez-vous !

Ne remettez pas votre mieux-être à plus tard !

 

Hypnose, sophrologie & coaching région Montélimar, à Saint-Paul-Trois-Châteaux en Drôme et à distance.

Proche de Pierrelatte (26 Drôme), Bollène et Orange (84 Vaucluse), Pont-St-Esprit (30 Gard), Bourg Saint-Andéol (07 Ardèche)

 

Tarif : 60€ / séance

Cet accompagnement ne se substitue pas à un traitement médical!

Les accompagnements que je propose s'intègrent dans une démarche de relation d'aide pour vous permettre de retrouver votre bien-être dans différents domaines ou optimiser vos performances personelles. Toutes les approches que je  propose s'inscrivent dans un cadre hors thérapeutique ou médical et ne remplacent pas votre traitement médical ni votre suivi médical. Ce que je ne suis pas: médecin, psychitare, psychologue, psychothérapeute. Je ne réalise pas de diagnostic médical ni de prescription et je ne vous inviterai jamais à arrêter votre traitement médical sans l’avis de votre médecin ou psychiatre. 

J’ai longtemps hésité à prendre mon téléphone pour contacter Laurence, j’ai suivi sa page Facebook et puis un jour j’ai franchi le cap. Une rencontre forte en émotion, elle fait preuve d’une très grande capacité d’écoute et sait apporter tout en douceur des solutions et donne les clés pour faire face, mieux se connaître et se sentir mieux jour après jour. Une expérience exceptionnelle que je vous encourage à tenter.
Cathie

Grâce à son écoute patiente et ses conseils toujours éclairés, Laurence a su me faire trouver en moi les ressources dont j’avais besoin pour me libérer de mes incertitudes et de mes conflits intérieurs. Elle m’a permis de sortir du cercle infernal de difficultés dont je ne pouvais me satisfaire. Elle m’a apporté une meilleure connaissance de moi, surtout d’un point de vue émotionnel, et a été d’une aide inestimable à la recherche de mon propre épanouissement. Son accompagnement est vraiment précieux. Merci beaucoup Laurence.
Audrey

Dans un moment très difficile de ma vie professionnelle, Laurence m’a apportée un réel soutien et m’a proposé des outils adaptés à ma situation et son évolution.
Elle m’a en particulier aidée à prendre du recul et à réfléchir à ce qui est réellement important pour moi, non seulement dans ma vie professionnelle mais également dans ma vie familiale.
Son écoute sensible, son tact, sa bienveillance, ont été précieux dans ces moments difficiles et m’ont aidé à les traverser.
Au fil de nos quelques rencontres, Laurence à su détecter d’autres difficultés que je n’avais pas mentionnées et à fait evoluer les outils mis à ma disposition et son approche, afin de m’aider au mieux.
Christel

Accidentellement veuve à 48 ans, une fille mineure, un travail dépendant de mon mari, une maison atypique invendable… quand j’ai rencontré Laurence j’étais : – une veuve joyeuse, super actrice ! – ET une dépressive nocive (alcool) pour moi-même et pour les autres…

La première chose que j’ai appris avec Laurence, lors des séances de sophrologie, c’est à respirer… Pour vivre ! Puis, à écouter mon corps et mon esprit. Accepter d’être une personne, avoir une place ici.

Laurence m’a guidé afin d’être capable de me mettre dans mon univers, ma bulle, quand ça ne va pas : un sms qui dérange, un appel sans réponse, une angoisse, envie de boire, pas envie de dormir… En quelques séances avec Laurence, j’ai créé mon aire de bien être… mon refuge…. Je m’y ressource pour mieux rebondir ! Aujourd’hui, j’arrive à avancer et me fixer des objectifs concrets ! Je m’impressionne !

Vous lirez des témoignages sur Laurence disant qu’elle est un rayon de soleil, bienveillante, douce, apaisante… je les partage mais, pour moi, ses qualités principales sont qu’elle est professionnelle et qu’elle ne juge pas.

Et pour finir, je rêve d’un nouveau stage « Eclore à soi et au monde »… week-end en groupe : partage des vécus, des émotions, des dialogues et…. Que du bien être !

Sandrine

Une expérience avec Laurence à ne pas rater C’est une personne merveilleuse, douce, à l’écoute, « envoûtante » dans son accompagnement en sophro. Je suis très heureuse d’avoir fait cette belle rencontre
UN GRAND MERCI LAURENCE

Bénédicte

id libero. ut elementum id, Aliquam Donec